La Ferme du Grand Berlanwez

La Ferme du Grand Berlanwez Guido Lauwers, beau-père aujourd’hui pensionné, originaire de Staden, village de Flandre Occidentale, a racheté la ferme du Grand Berlanwelz dans les années 50, ferme traditionnelle alliant culture et élevage de bétail. En 1981, il avait lancé la culture de la fraise. Lorsqu’il a repris l’exploitation en 1987, Johan VAN DAMME […]

La Ferme du Grand Berlanwez

Guido Lauwers, beau-père aujourd’hui pensionné, originaire de Staden, village de Flandre Occidentale, a racheté la ferme du Grand Berlanwelz dans les années 50, ferme traditionnelle alliant culture et élevage de bétail. En 1981, il avait lancé la culture de la fraise. Lorsqu’il a repris l’exploitation en 1987, Johan VAN DAMME l’a développée tout en y ajoutant progressivement d’autres produits. Il a diminué la culture intensive de la « fraise de Seneffe » en offrant la possibilité à la clientèle, de se procurer des fruits et légumes qui ont du goût. Produire local et consommer local.

Avez-vous déjà entendu parler de la vente directe à la ferme du Grand Berlanwez?

Cela fait plus de 10 ans que nous mettons tout en oeuvre pour vous proposer des produits sains et de qualité. Pour ce faire nous, la famille Van Damme- Lauwers, avons opté pour une agriculture soucieuse des consommateurs privilégiant la qualité à la quantité. Nous nous sommes donc principalement investis dans la production de fruits gouteux et de saisons. La fraicheur est une priorité absolue!

La ferme du Grand Berlanwez à Seneffe s’est lancée il y a quatre ans dans une culture pour le moins insolite dans nos contrées : le melon ! Et même si nous sommes loin de Cavaillon, Johan Van Damme réussit à proposer des fruits à la chair orange juteuse et sucrée.

Du melon dans la région du Centre. Voilà qui est original ! Et si les clients de Johan Van Damme étaient un peu sceptiques au début, force est de constater qu’ils ont pris goût aux fruits du cultivateur seneffois. En effet, aujourd’hui, quatre ares de ses terres sont consacrées au melon.

Pour y parvenir, il choisit des variétés adaptées à notre climat, à savoir les Petits Gris de Rennes et les Charentais. Ils sont repiqués après le 15 mai, sous un tunnel de plastique et sur un film plastique noir afin de maintenir le sol humide et de garder la chaleur.

Et ça marche !

Rue de Tyberchamps 24, 7180 Seneffe

 

Laisser un commentaire