Les Jardins de Myrtille

Les Jardins de Myrtille

Soucieux de proposer des légumes ayant du goût et cultivés dans le respect de l’environnement, nous – Marie Myrtille et Jean-François – avons créé en 2013 les Jardins de Myrtille, exploitation maraîchère à taille humaine. D’emblée, nous avons pris le parti d’opter pour une agriculture dite raisonnée. Mais que signifie ce terme ?

L’agriculture dite raisonnée ne dispose d’aucun label, ni cahier des charges. Chacun peut donc interpréter ce terme à sa guise. L’agriculture raisonnée que nous pratiquons s’apparente à une culture extrêmement respectueuse de l’environnement tout comme l’agriculture biologique. Cela se reflète notamment dans nos méthodes de travail. Deux tracteurs de petite puissance (25 et 45 CV) nous permettent de réaliser les travaux du sol tels que le buttage, l’hersage, etc. Nous ne labourons presque pas, ce qui favorise la formation d’un sol riche et fertile. Une attention toute particulière est également accordée aux conditions climatiques. Travailler le sol dans des conditions météorologiques favorables permet en effet d’éviter les phénomènes d’érosion, de glaçage et de lissage qui limitent la fertilité du sol. Un sol en bonne santé facilite la croissance de plantes saines, débordantes d’énergie. Nous désherbons principalement à la main. Toutes nos récoltes se font également manuellement, avec le plus grand soin, garantissant ainsi une conservation optimale des fruits et légumes. Nous choisissons attentivement nos graines et produisons nos plants nous-mêmes. Le sol est notre gagne-pain et nous tenons dès lors à le respecter comme il se doit. Préserver ce trésor pour les générations futures nous semble indispensable.

Forts de notre expérience, nous réinventons également les pratiques des potagers de nos aïeuls : association des cultures, rotation, engrais verts, etc. Bien que d’apparence simple, ces pratiques ancestrales requièrent pas mal d’observation et d’expérience pour être efficaces. Elles nous permettent entre autres de limiter l’apport d’engrais chimiques et de produits phytosanitaires.

Notre labeur porte ses fruits. Oubliez les légumes insipides et gorgés d’eau. Aux Jardins de Myrtille, redécouvrez les grands standards tels que les choux, carottes, tomates, oignons-bottes, poireaux, etc. tous plus savoureux les uns que les autres. Cultivés dans le pur respect de la nature, nos légumes – à croquer à pleines dents – vous maintiendront en forme toute l’année. Rien de tel que des fruits et légumes de saison pour faire le plein de vitamines au bon moment et prendre soin de votre santé et de celle de vos proches. Manger des fruits et légumes cultivés dans le respect de l’environnement et récoltés à maturité ne peuvent qu’être bénéfiques, tant pour votre santé que pour votre portefeuille.

Besoin d’inspiration pour les cuisiner? N’hésitez pas à nous rendre visite. Notre magasin regorge de recettes créatives et alléchantes. Osez réinventer la cuisine avec nous ! Que diriez-vous d’un filet de poisson accompagné de groseilles à maquereaux, d’un hachis parmentier au butternut, ou encore d’une soupe potimarron et radis noir ? Des recettes à s’en lécher les babines.

Bon à savoir : aux Jardins de Myrtille, vous trouverez également bon nombre de produits régionaux et artisanaux tels que des produits laitiers (yaourts, beurre, fromages de chèvre, …), miel, tisanes, huiles, bières, jus, vin, café, etc. Nous veillons à ne travailler qu’avec des partenaires partageant la même vision de l’agriculture que nous.

Savez-vous que les légumes tels que les carottes, panais, haricots, radis, navets, bettes et betteraves sont semés directement en pleine terre ?

J’utilise, pour ce faire, un semoir manuel. Le travail de désherbage est important dans ce type de cultures. Les plantes adventices, plus connues sous le nom de mauvaises herbes, poussent en effet plus rapidement que la culture en place. Il est dès lors indispensable de désherber régulièrement afin d’obtenir de bonnes récoltes

Le repiquage, cela vous dit quelque chose ?

Pour ma part, je le pratique souvent. Beaucoup de plantes supportent un repiquage. En voici quelques exemples : laitues, choux (chou pommé, brocoli, chou-fleur, romanesco, chou de Bruxelles,…), petits oignons épinards, mâche, scaroles, potirons, courgettes, pâtissons, courges diverses, melons, concombres, cornichons,…

Repiquer, ce n’est pas compliqué. Voici comment je procède : je sème mes plantes en plateaux alvéolés, les laisse germer et pousser en serre. Dès qu’elles atteignent une taille suffisante, je les plante en pleine terre.

Certaines cultures telles que les poireaux, le céleri, … nécessitent un repiquage intermédiaire. Cela signifie concrètement qu’au lieu de pouvoir les semer directement dans des plateaux alvéolés, ces cultures doivent d’abord être semées dans de grands plateaux de semis. Une fois qu’elles se développent bien, elles peuvent être repiquées dans des plateaux alvéolés où nous les laissons germer et pousser avant de les planter en pleine terre.

Les tomates, aubergines et poivrons sont semés en plateau en janvier-février, puis repiqués une première fois en petitspots. Les plants sont plantés en terre après les Saints de glace, mi mai.

Alors, convaincu(e) ? Qu’attendez-vous pour nous rendre une petite visite et faire le plein de vitamines et d’idées recettes ? Nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous accueillir et de vous faire partager notre passion pour l’agriculture et la nature.

Laisser un commentaire