Domaine du Chant d’Éole

DOMAINE DU CHANT D’ÉOLE MÉTHODE TRADITIONNELLE

Le Domaine du Chant d’Éole vous propose un vin mousseux de qualité supérieure. Élaborés avec passion selon la méthode traditionnelle, nos Brut de type Blanc de Blancs et Brut Rosé retiendront votre attention. Leur équilibre et leur finesse sont le résultat d’années de savoir-faire et d’un terroir idéalement situé en Belgique.


LE VIGNOBLE

Terroir & savoir-faire, la vigne comme en Champagne au pied des éoliennes.

Terroir et savoir-faire

Le Domaine du Chant d’Éole a vu le jour en 2010 au terme d’une association qui lie désormais la passion d’un viticulteur champenois à celle d’une grande famille d’exploitants agricoles en Région montoise.

Filip Remue, vigneron d’origine belge installé en Champagne depuis plus de 25 ans, s’est associé à la Famille Ewbank-van Hecke afin de perpétuer sur le territoire belge les gestes traditionnels qui rythment son quotidien à la tête de la Maison Remue-Gaspard en Champagne.

Des cépages soigneusement sélectionnés

86.000 pieds de vigne des cépages traditionnels  – Chardonnay (97%), Pinot noir (2%) et Pinot blanc (1%) – ont été plantés sur un territoire de 9ha50 situé entre Harveng et Quevy au sud de Mons en Wallonie. Orientée plein sud et majoritairement calcaire, la terre y présente les qualités de drainage et d’irrigation idéales pour la culture de ce type de cépages.

Au pied des éoliennes

Le domaine Chant d’Éole doit son nom à sa localisation aux pieds des éoliennes de Quévy dont la présence offre un avantage indéniable pour la production d’un raisin de qualité. Celles-ci brassent l’air doux vers le sol retardant ainsi les gelées.

Une production optimisée au sein d’un chai ultra moderne

Les premières vendanges ont eu lieu en 2013 et le Domaine du Chant d’Éole a fait son entrée sur le marché des vins mousseux de qualité en octobre 2015.

S’inspirant des meilleures techniques développées à ce jour, tout est mis en œuvre au domaine pour garantir une production de qualité irréprochable. En 2015, la finalisation de la construction du chai a permis l’installation des meilleurs outils de vinification. Le Chant d’Éole a actuellement une capacité de production de 100.000 bouteilles par an. Les visiteurs sont accueillis au chai dans un agréable salon de dégustation.

Aujourd’hui, Filip Remue surveille la production à raison d’une visite tous les 15 jours au Domaine. Une petite équipe parfaitement formée aux techniques traditionnelles assure le suivi quotidien des vignes et des vins.

Méthode traditionnelle

 

Gage de qualité, la méthode traditionnelle se distingue par une seconde fermentation en bouteille ainsi qu’un vieillissement sur lattes de 15 mois minimum dans le cas duDomaine du Chant d’Éole.

Héritage d’un savoir-faire séculaire, la production suit un cycle traditionnel depuis les vendanges jusqu’au bouchage final. Au Domaine du Chant d’Éole, chaque étape a été intégrée au moyen de techniques modernes :

  • Vendanges
  • Pressurage
  • Mise en cuve pour une première fermentation à basse température et fermentation malolactique.
  • Filtration par passage à froid (-3°)
  • Mise en bouteille avec les ferments nécessaires pour une seconde fermentation, bouchage par capsule
  • Entrayage sur lattes
  • Dégorgement du dépôt dans la capsule par congélation du bouchon
  • Dosage et ajout de la liqueur d’expédition
  • Bouchage
  • Habillage

Le juste dosage

Le dosage est une étape importante du processus de préparation des vins effervescents. Le vin nature est adouci par l’ajout d’une solution sucrée appelée liqueur d’expédition.

Les mentions portées sur les bouteilles font référence à ce dosage et à leur teneur en sucre finale :

  • brut nature : pas de dosage et teneur en sucre inférieure à 3 g/l
  • extra-brut : teneur en sucre de 0 et 6 g/l
  • brut : teneur en sucre de 6 à 12 g/l
  • extra-sec : teneur en sucre de 12 à 17 g/l
  • sec : teneur en sucre de 17 à 32 g/l
  • demi-sec : teneur en sucre de 32 à 50 g/l
  • doux : teneur en sucre supérieure à 50 g/l

Le domaine du Chant d’Éole propose deux cuvées « brut » avec un dosage d’environ 7,5 g de sucre/litre. Nous avons établi celui-ci avec l’appréciation d’œnologues de renom et l’avons testé avec succès auprès d’un public d’amateurs avertis.

Laisser un commentaire